Pour partager un univers de créativité, de curiosité et de diversité

Inspirations2019-02-15T10:46:28+01:00

Clara Ysé. Le monde s’est dédoublé
Musique

« Clara Ysé commence la musique à l’âge de 4 ans, en étudiant le violon. C’est à l’âge de 8 ans qu’elle découvre le chant, par l’intermédiaire d’une professeur qui la prend sous son aile. Les grandes voix lyriques, puis celles de la chanson, française ou latino-américaine, la bercent depuis l’enfance. De Maria Callas à Mercedes Sosa, en passant par Janis Joplin et Barbara, elle aime écouter ce que les voix, la particularité des timbres, racontent. La musique est un langage dans lequel elle trouve un espace de liberté inaltérable. »

mai 17th, 2019|Musique|

La Veronal. Pasionaria. Théâtre Chaillot
Danse

Retour en fanfare de Marcos Morau et La Veronal qui font souffler un vent de créativité sur la danse espagnole. Pasionaria, leur nouvel opus, promet son pesant d’images fortes et de mouvements enflammés.

En une poignée de spectacles remarqués, Marcos Morau a imposé une écriture du geste qui puise également dans le théâtre ou les arts plastiques. Voronia, Siena ou Russia, pour ne citer que quelques réalisations, ont placé La Veronal, compagnie fondée en 2005, dans l’objectif du public et de la critique qui lui font fête. Pasionaria entend attacher à l’étude de la passion une image plus qu’un mot dans l’imaginaire commun.
(…)

Plus d’infos
avril 18th, 2019|Culture|

L’art de parler. Magazine Sciences Humaines
Articles

Magazine Sciences Humaines Mars 2019
Dossier spécial L’ART DE PARLER
S’affirmer s’exprimer convaincre – L’éloquence

Plus d’infos
mars 18th, 2019|Articles & Ouvrages|

La trilogie de la vengeance. Texte et mise en scène Simon Stone
Théâtre.

Sa Medea l’avait prouvé, ses Trois Sœurs l’ont confirmé : Simon Stone aime les grands rôles de femme et les réécrit pour notre temps avec une singulière acuité. Cette fois-ci, c’est dans un dialogue avec trois grands dramaturges élisabéthains qu’il puise les matériaux de son travail. Shakespeare, Middleton ou Ford ont inventé une manière nouvelle de représenter la violence, dont l’influence se fait encore sentir aujourd’hui à la télévision ou au cinéma. Mais du même coup, et en particulier dans leurs “tragédies de la vengeance”, c’est un certain partage des rôles entre masculin et féminin qui est reconduit jusqu’à nos jours. Un partage en vertu duquel les femmes sont traitées en criminelles ou en victimes. Souvent objets, à peine sujets, quasiment toujours aliénées. Infâmes à moins d’être innocentes. Actives, elles sont transgressives : leur volonté d’indépendance est un crime de lèse-majesté patriarcale qui doit être châtié. Et passives, elles sont livrées à l’agression des mâles. Autour d’elles ou en elles rôde le monstrueux. Le féminin dont ce théâtre porte souvent témoignage est un point aveugle où se nouent les désirs et les angoisses des hommes. Le drame élisabéthain, en exhibant et en exploitant l’horreur d’un tel statut, a joué de la trouble fascination qu’il peut exercer. Stone veut interroger cet héritage, faire l’autopsie de son obscénité, en le portant sur une triple scène pour le mettre à l’épreuve de la voix des femmes. Une troupe presque exclusivement féminine (un homme, un seul, s’est glissé parmi parmi elles) nous guide dans cette descente aux enfers de la violence misogyne.

Women! Beware! Women!
Elizabethan misogynistic violence, as retold for our times
– and with a vengeance – by an (almost) all-female cast.

Plus d’infos
mars 18th, 2019|Culture|

Japon rêvé, images du monde flottant. Un voyage immersif dans l’art japonais.
L’atelier des lumières.
Exposition

Japon rêvé, images du monde flottant
UN VOYAGE IMMERSIF DANS L’ART JAPONAIS

Plus d’infos
mars 7th, 2019|Culture, Évènements|

Van Gogh – La nuit étoilée. Exposition immersive.
L’atelier des lumières

Van Gogh, La nuit étoilée Une création Gianfranco Iannuzzi – Renato Gatto – Massimiliano Siccardi – avec la collaboration musicale de Luca Longobardi
Du 22 février au 31 décembre 2019
Plus d’infos
mars 7th, 2019|Culture, Évènements|

Ruth Bader Ginsburg (RBG). ©2018-L’atelier Distribution
Documentaire

« women will have achieved true equality when men share with them the responsability of bringing up the next generation. » RBG

« les femmes auront atteint une véritable égalité lorsque les hommes partageront avec elles, la responsabilité d’élever la prochaine génération » RBG
janvier 30th, 2019|Culture, Podcast & Vidéos|

Pierre-André Beley. Comment peut-on être psychothérapeute sans être (un peu) sociologue?
Article

Pierre-André Beley est un psychosociologue et Gestalt-thérapeute, praticien en psychothérapie à Strasbourg.

Lire l’article
janvier 28th, 2019|Articles & Ouvrages|

L’éloge du risque (1/5). France Culture. Anne Dufourmantelle
Podcast

Toute cette semaine, Les Nouvelles Vagues s’intéressent au risque. Nous ouvrons la semaine avec la philosophe et psychanalyste Anne Dufourmantelle , auteure d’un Eloge du risque (Payot, poche 2014). A travers de courts chapitres illustrés, pour certains, de récits de séances, elle élabore une pensée du risque pour celui qui prend la parole, celui qui ose la passion, celui qui quitte sa famille… Elle évoquera aussi le climat lié au « risque terroriste », et l’idée politique du « risque zéro ».

Photo : Première page de l’essai Eloge du risque, Anne Dufourmantelle

Ecoutez le podcast
janvier 28th, 2019|Podcast & Vidéos|

A définir dans un futur proche. X artistes femmes sur scène. X cartes blanches. X lectures, chansons, performances sur le genre et l’identité
Évènements

À DÉFINIR DANS UN FUTUR PROCHE

X artistes femmes sur scène. X cartes blanches. X lectures, chansons, performances sur le genre et l’identité. comment se définir aujourd’hui ? l’idée même de définition a t-elle toujours un sens ? il y a surement autant de réponses à cette question qu’il y a d’individus, autant de façons singulières de vivre sa relation au masculin, au féminin, à l’identité . c’est cette pluralité, cet infini que cette soirée éphémère, intime, qui fête sa quatrième édition se propose d’explorer sur scène, en créant des ponts entre des artistes femmes (musiciennes, plasticiennes, danseuses, chanteuses, actrices) d’horizons et de profils différents. seules ou à plusieurs, elles apporteront quelques éléments de réponse en interprétant une œuvre de leur choix (lecture, film, chanson…), choisie dans leurs propres répertoires ou empruntée à un (e) artiste qu’elles admirent. d’une dizaine de minutes chacune, les X cartes blanches formeront une constellation inédite.

conception et direction artistique : melissa phulpin, élodie demey & géraldine sarratia

Plus d’infos
janvier 28th, 2019|Culture, Évènements|

ON AIR Carte blanche à Tomas Saraceno. Palais de Tokyo jusqu’au 06/01/2019
Exposition

Tirer les fils • Tisser sa toile
Singularité, diversité et construction

Plus d’infos
janvier 21st, 2019|Culture, Évènements|

Agir et penser comme un chat. Stéphane Garnier
Livre

Agir et penser comme un chat. Stéphane Garnier. Les Editions de l’Opportun.

On peut s’inspirer des chats !

« le chat est libre »
« le chat est charismatique »
« le chat s’est s’imposer »
« le chat s’accepte tel qu’il est, le chat s’aime »

Plus d’infos
janvier 16th, 2019|Articles & Ouvrages|

Dorothée Lange. Jeu de Paume
Exposition

Puisant dans les archives de l’Oakland Museum of California, « Politiques du visible » est la première exposition à s’intéresser à l’extraordinaire pouvoir émotionnel des photographies de Dorothea Lange et à présenter, sous l’angle du militantisme social et politique, le travail qu’elle a réalisé durant la Grande Dépression, la Seconde Guerre mondiale et dans l’Amérique de l’après-guerre.

L’exposition du Jeu de Paume présente, de façon thématique, près de 130 photographies afin de mieux montrer le lien entre la photographie de Lange et son engagement social. Enfin, une sélection de souvenirs personnels, de planches contacts inédites, de notes sur le terrain, d’objets historiques et de vidéos permet de replacer son travail dans le contexte de cette époque difficile.
Elle aborde sous un angle unique une artiste américaine reconnue, qui ne cesse de gagner en puissance. Mettant en valeur les qualités artistiques et la force de conviction de l’artiste, elle permet de redécouvrir l’importance de l’œuvre de Dorothea Lange.

Plus d’infos
janvier 16th, 2019|Culture|

Aloise Sauvage. Les trans musicales de Rennes. Décembre 2018.
Musique-Cinéma-Cirque

Aloise Sauvage. A la Gaité lyrique, Paris, le 9 avril 2019.

janvier 16th, 2019|Culture, Musique, Podcast & Vidéos|

Colette. Film de Wash Westmoreland
Cinéma

Colette est un film biographique américano-britannique coécrit et réalisé par Wash Westmoreland, sorti en 2018. Il est basé sur la vie de la romancière française Colette. Il a été présenté en première mondiale au Festival du film de Sundance le 20 janvier 2018

janvier 16th, 2019|Culture, Podcast & Vidéos|

Remède à la mélancolie. France Inter. Anne Dufourmantelle.
Podcast

Anne Dufourmantelle : “La mélancolie est un impossible oubli, elle nous ramène à une origine perdue”

Crédit photo – Anne Dufourmantelle : « La mélancolie est un impossible oubli, elle nous ramène à une origine perdue » © Getty / Studio MPM
Ecoutez le podcast
janvier 16th, 2019|Podcast & Vidéos|

Sigmund Freud. Du regard à l’écoute, au MAHJ jusqu’au 10.02.19
Exposition

Cette exposition, proposée à l’occasion des vingt ans du mahJ, est la première présentée en France sur Sigmund Freud (1856-1939). Par un ensemble de 200 pièces – peintures, dessins, gravures, ouvrages, objets et dispositifs scientifiques –, dont des œuvres majeures de Gustave Courbet (L’Origine du monde), Oskar Kokoschka, Mark Rothko ou Egon Schiele, elle jette un regard nouveau sur le cheminement intellectuel et scientifique de l’inventeur de la psychanalyse.

Max Halberstadt
Portrait de Sigmund Freud, 12 février 1932
© Londres, Freud Museum

décembre 5th, 2018|Culture|

A l’infini nous rassembler. De Jean-François Spricigo avec Anna Mouglalis. 104Paris
Théâtre

Des images vaporeuses en noir et blanc, des mots à la fois puissants et elliptiques, deux personnes dans l’attente d’une étreinte qui, par la poésie, transpercent l’écran qui les sépare. Jean-François Spricigo joue de tous ses talents de photographe, vidéaste, écrivain et metteur en scène pour incarner, avec la complicité de la comédienne Anna Mouglalis, les mystères lovés dans une rencontre. à l’infini nous rassembler suspend, dans une parenthèse clair-obscur, l’un de ces instants où la vie peut parfois basculer.

novembre 10th, 2018|Culture, Podcast & Vidéos|

Fracassés. Texte de Kate Tempest, mise en scène Gabriel Dufay.
Philharmonie Performance

À la frontière du théâtre, du cinéma, de la danse et de la musique urbaine, Fracassés brosse le portrait d’une génération, à travers trois personnages d’aujourd’hui en quête de sens.

Il y a Ted, un petit fonctionnaire prisonnier de la monotonie de son travail de bureau. Danny, qui stagne en jouant de la guitare pour un groupe qui n’arrive pas à percer. Charlotte, une jeune professeure qui se sent inutile et se laisse gagner par l’amertume de ses collègues. Inséparables à l’adolescence, tous trois se sont abîmés dans l’alcool et la drogue, avant de faire face à la mort de leur ami Tony. Dix ans jour pour jour après cet événement tragique, ces trois jeunes gens, confrontés aux fantômes de ce qu’ils auraient pu devenir, se mettent à rêver d’une autre existence.

Plus d’infos
novembre 1st, 2018|Culture|

Willy Ronis. Pavillon Carré de Baudouin
Exposition

Exposition au Pavillon Carré de Baudouin, 121 rue de Ménilmontant, Paris 20e. En partenariat avec l’Agence Photographique de la Rmn-Grand Palais.

Personnage clé de l’histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l’une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l’essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu’il considère comme l’essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l’auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d’entrer de plain-pied dans l’univers personnel de l’artiste.

Au terme d’un règlement de succession de près de trente ans, la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine entre en possession cette année de l’ensemble de l’œuvre de Willy Ronis, photographe majeur du 20e siècle, et désormais diffusé par notre Agence photographique.

août 11th, 2018|Culture|